Catégories
Aviron Magazine

À la recherche de la Perle rare

Médaillée d’argent à Londres pour ses premiers Jeux Paralympiques en 2012, Perle Bouge, qui s’est emparée de la breloque en bronze à Rio quatre ans plus tard, nous explique comment elle se prépare pour subtiliser l’or à Tokyo.

Les Paralympiques, son « Graal ». Avec déjà deux participations au compteur, d’abord à Londres en 2012, puis à Rio en 2016, Perle Bouge vise, en toute logique, l’édition 2020 des Jeux. Mais avant de voir Tokyo, il lui faudra passer l’écueil des qualifications. En hissant la coque en finale aux championnats du monde, y décrochant au passage une médaille de bronze dans la catégorie PR2 Mix2x, troisième derrière la Grande-Bretagne et les Pays-Bas« le bateau est maintenant sûr de partir », lâche la championne. En revanche, « les personnes qui seront dedans ne sont pas encore assurées » d’être alignées au départ de la course le 28 août prochain.

Les aides de la ville de Bayonne

« Elles me servent sur du petit matériel et pour certains déplacements. Cela peut permettre de prendre quelques jours pour couper et travailler avec un préparateur physique. J’ai déjà des pistes. Ces aides permettent de faciliter certaines choses. »

Crédit photo : site officiel de World Rowing

Par Nicolas Gréno

🕊️ Twitter & 📸 Instagram : @nicolasgreno • Pigiste 📰 Sud Ouest & bientôt en 📻 • Papa 👨🏻‍💻 cultureSPORT.net & 🗣 @agencerushHH • Communication 🤾🏻‍♀️ Côte Basque Handball & 🔵⚪️ Aviron Bayonnais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s