Catégories
Escrime

Escrime : nouveau départ, nouveaux objectifs

Président de la section escrime, Jean-François Bargetzi entend donner un nouveau souffle à sa structure. C’est pour cette raison qu’il a recruté un nouveau Maître (Sylvain Privé) et un nouveau fleurettiste (Victor Alvares de Oliveira). Tous deux entendent viser les prochains Jeux Olympiques, à Tokyo.

Pouvez-vous nous présenter ce sport ainsi que votre section ?

Jean-François Bargetzi : L’escrime est un sport complet qui transmet les valeurs qu’on retrouve dans sa devise : « honneur aux armes respect au maître ». C’est avant tout un sport de combat, une confrontation avec un adversaire via une arme. Cela développe de nombreuses facultés. Chaque tireur peut tirer parti de ses aptitudes (taille, vitesse, techniques, mental). Ces multiples facettes permettent de rester en forme et en piste très longtemps. C’est vraiment un sport pour les 7 à 77 ans et plus…
Pour ce qui de la section, elle ré-ouvre en 1979 (on parlait déjà de l’escrime à l’Aviron en 1920). Sous l’égide du Maître François Kayser jusqu’en 2014, on y développe l’épée en Pays Basque, des deux côtés de la frontière et sur le territoire. Il a formé des générations d’escrimeurs et de formateurs. A son décès, nous avons pu maintenir l’activité grâce à la collaboration avec le maître Olivier Marthe Bastien d’Anglet. Nous sommes aujourd’hui sur un nouveau départ avec de beaux et grands projets.

On considère le haut niveau comme un catalyseur, un révélateur. Nous devons saisir cette opportunité de développement.

Jean-François Bargetzi

Vous allez devoir tout de même composer avec la Covid…

Jean-François Bargetzi : C’est un peu compliqué mais, avec l’escrime, on change de masque ! Malgré ce contexte particulier, soutenus par l’Omnisports et la Ville de Bayonne, nous avons pu recruter un nouveau maître d’armes, Sylvain Privé, auréolé d’une belle carrière au fleuret et à l’épée. C’est pour nous l’opportunité d’un nouveau départ, de proposer de nouveaux horaires, de nouvelles offres et possibilités (sport dans les écoles, sport santé, handisport et compétition).

L’arrivée de Victor Alvares de Oliveira s’inscrit également dans votre envie de tendre vers le haut niveau ?

Jean-François Bargetzi : Oui, c’est une opportunité pour nous à plusieurs niveaux. Nous restons une petite structure. Pour changer d’échelle, il nous faut l’anticiper et la préparer. Nous avons une vision sur plusieurs saisons. Nous ne pourrons pas tout mener de front. Notre objectif premier, c’est la pérennisation de notre activité. On considère le haut niveau comme un catalyseur, un révélateur. Nous devons saisir cette opportunité de développement. On le ressent à chaque JO : nous voyons affluer des jeunes qui ont vu nos équipes nationales briller. Les subventions publiques existent, et nous sont indispensables. C’est grâce à elles que le recrutement d’un Maître d’armes a pu se faire. C’était la première marche. Pour monter sur la deuxième marche, nous aurons besoin d’augmenter nos effectifs et de trouver de nouveaux partenaires privés. Nous espérons que cette nouvelle dynamique ainsi que nos résultats et performances à venir susciteront l’intérêt des jeunes et de potentiels mécènes sensibles à nos valeurs celles de l’escrime et de notre grande famille qu’est l’Aviron.

Crédit photo : Aviron Bayonnais Escrime (de gauche à droite : Victor Alvares de Oliveira, Sylvain Privé, Jean-François Bargetzi et Laurent Irazusta)

Par Nicolas Gréno

🕊️ Twitter & 📸 Instagram : @nicolasgreno • Pigiste 📰 Sud Ouest • Papa 👨🏻‍💻 cultureSPORT.net & 🗣 @agencerushHH • Communication 🤾🏻‍♀️ Côte Basque Handball & 🔵⚪️ Aviron Bayonnais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s