Catégories
Aviron Bayonnais histoire Rugby

Un jour, un objet #11

La licence… mot quasi magique !

Prendre sa licence, c’est un rêve d’enfant.

Prendre sa licence, c’est s’embarquer pour un long voyage et découvrir, à travers une pratique sportive, une communauté humaine où le courage, l’abnégation, le dépassement de soi, l’esprit d’équipe ne sont pas un vain mot, mais les conditions même de la pratique, avant les qualités techniques et le savoir-faire.

Prendre sa licence à l’Aviron Bayonnais, c’est s’inscrire dans un mouvement fort et puissant, qui vous fait quitter votre quartier ou votre village et accepter des valeurs qui vous dépassent et vous transcendent.

Prendre sa licence, c’est accepter d’apporter ses qualités personnelles au profit du collectif.

Dans les collections du club, on conserve précieusement des licences d’une grande valeur sentimentale, eu égard au joueur concerné : Vincent Etcheto, Christian Belascain, Roland Petrissans par exemple. Mais que dire de ce fleuron… la licence sportive de Jean Iracabal, joueur emblématique de sa génération, équipier modèle au service de la fameuse équipe de rugby de la finale de 1962 et… meilleur pilier du monde aux dires des journalistes sportifs !

Bernard Béhotéguy

Par Nicolas Gréno

🙋🏻‍♂️ Twitter & Instagram : @nicolasgreno
_ Pigiste Sud Ouest ✍🏻 📰
_ Papa cultureSPORT.net & Agence rushHH 👨🏻‍💻
_ Communication Côte Basque Handball & Aviron Bayonnais 📲

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s